/ Architectures

/ Toutes

Entre ciel et terre 1

Espace sportif

PUBLICATION

MAPDL - Exposition "Le sport, architecture du quotidien" - 2016

2008 - Une année d'Architecture en France - Les 100 bâtiments de l'année,, AMC Le Moniteur, n°184 janvier 2009, p.181

Sélection pour le Prix Départemental d’Architecture et d’Aménagement 44 - 2008


Les cahiers techniques du bâtiment - "Enveloppe de polycarbonate" n°273, p. 26-28 - 2007


MAÎTRISE D’OUVRAGE
Ville de Carquefou
SURFACE
3.370 m² SU
COÛT BÂTIMENT
2.9 M€ HT
COÛT AMENAGEMENTS EXT.
500 K€ HT
ANNÉE
2007
ARCHITECTE MANDATAIRE
Murail Architectures
ARCHITECTE ASSOCIE
Agence Dupeux-Philouze
PAYSAGISTE
Agence J.Lebris
BET
L. CHAMBON / AREST / CETRAC ingénierie
Cap Solaire / GCA Ingénierie / Acoustibel
MISSION
(loi MOP) Concours + BASE + EXE


SPECIFICITES PROGRAMMATIQUES
Niveau THPE / RT 2005
Salle multisports & roller 24x44x9 m
Tribunes de 300 places
Salle de tennis de table
Salle polyvalente
Club house, vie associative
Locaux communs
Aire d’évolution extérieure
1,7 hectares d’aménagements extérieurs
SPECIFICITES ENVIRONNEMENTALES
Puits canadiens
Façade polycarbonate + Aérogel®
Panneaux solaires : chauffage et ECS
Gestion des eaux pluviales sur site


L’espace sportif « Le Souchais » est implanté en entrée de ville, en proue d’un nouveau quartier résidentiel et en alignement de la voie principale reliant le centre ville.
Cet axe structurant fédère d’un côté la culture représentée par un Centre Culturel et un musée d’art contemporain, et de l’autre, le sport représenté par cette nouvelle réalisation.

La synthèse entre les enjeux définis par le site, le programme et l’objectif économique ont conduit à clarifier les choix.
Un socle, voué à être en partie végétalisé, révèle la pente du terrain naturel et ancre le projet dans la terre. Sur cette base repose le volume décroissant et léger, volontairement abstrait et tourné vers le ciel, des fonctions majeures du programme : multisports, tennis de table et salle polyvalente.

Cette stratification répond à une triple volonté : décomposer l’échelle, simplifier la lecture du bâtiment et conférer à cet espace une identité propre qui tend à abolir la frontière entre le monde du sport, des loisirs et de la culture.  /C.M.